L'Orthodontie

  • Rouleaux
  • Piece-de-soin
  • Outils
  • Lavabo
  • Bague-en-pot
  • Aspirateur-bouche

L'orthodontie

L’Orthodontie est la discipline médicale relative aux traitements visant à l’harmonie fonctionnelle et esthétique des dents (Orthodontie) et des mâchoires ( Orthopédie Dento-Faciale) pour une santé bucco-dentaire optimale et durable ; elle œuvre par déplacement des dents et action sur la croissance des mâchoires et s’adresse aux enfants, aux adolescents et aux adultes avec des techniques de plus en plus discrètes et efficaces.

  • Elle permet :
    • un sourire esthétique,
    • un visage embelli
    • un engrènement dentaire fonctionnel ( occlusion)
    • une bonne santé des dents et de leurs tissus de soutien ( gencive et os)
    • une hygiène dentaire facilitée, avec prévention de la carie et des dépôts de tartre
    • une amélioration des fonctions de mastication, déglutition, digestion, phonation, respiration

L'orthodontie participe ainsi de la confiance en soi et fait désormais partie intégrante de la santé de chacun, quel que soit l’âge, de la jeune enfance à l’âge adulte avancé.

L’orthodontie de l'enfant ( de 3 à 11 ans) , ou orthodontie pédiatrique

orthodontie de l'enfantEn denture de lait ( 3 à 6 ans) ou mixte ( dents de lait et dents définitives cohabitent sur les arcades)(6 à 11 ans), l’Orthodontie pédiatrique intervient par :

Prévention, interception de désordres fonctionnels ( succion du pouce, tétée de la langue, déglutition atypique, troubles de la mastication , de la respiration ou de la phonation) ou liés à la croissance des mâchoires.

Prévention, interception de traumas dentaires ( en cas de chute par exemple ou de choc accidentel)

Traitements précoces particuliers ( fentes labiales ou palatines)

 

Selon les nécessités , l’orthodontiste travaillera en collaboration avec le chirurgien-dentiste, le pédiatre, l’orthophoniste, l’ORL …

° Vers 3-4 ans, les traitements orthodontiques sont rares. Mais si l’enfant présente un important décalage entre ses deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge, grâce à de petits appareils amovibles.

° Au delà , les prises en charge thérapeutiques sont liées à :

  • la succion du pouce persistante au-delà de six ans
  • un manque de développement transversal de la mâchoire supérieure ( trop étroite), souvent lié à la succion du pouce ou de la tétine, soignable dès l’évolution des premières molaires définitives ( dents de 6 ans)
  • un mauvais axe d’évolution des incisives
  • des rapports d’engrènement dentaire inversés ( normalement, les dents de l’arcade supérieure doivent circonscrire celles de l’arcade inférieure)
  • une déviation des milieux inter-incisifs inférieur et supérieur
  • une ou des extractions précoces de dents de lait ( suite à des abcès ou caries importantes), nécessitant la mise en place d’un mainteneur d’espace, afin d’éviter que les dents adjacentes ne basculent vers l’espace d’extraction et ne bloquent l’évolution des dents définitives sous-jacentes à venir. 

L'orthodontie de l'adolescent ( de 12 à 17 ans)

adolescent en photo




Alignement dentaire en denture mixte ou définitive, à l’âge pubertaire, où les modifications hormonales et psychologiques sont importantes.

A noter : au-delà de 16 ans , l’Assurance Maladie ne prend plus en charge le remboursement des traitements orthodontiques.

 

 

Il est donc recommandé de consulter au début de l’adolescence  si cela n’a pas été fait avant, afin de :

  • bénéficier, pour les possibilités thérapeutiques, deadolescent photo - Cabinet orthodontie Yvelines la fin de la croissance squelettique
  • terminer au plus tôt le traitement chez l’adolescent afin d’être favorable à son psychisme
  • bénéficier des remboursements de l’Assurance Maladie

L'orthodontie de l'adulte

un joli sourire grâce à l'orthodontie


Alignement dentaire en denture définitive.

  • Traitements complexes en relation avec d’autres partenaires médicaux : traitements orthodontiques  et chirurgicaux, parodontaux, prothétiques, esthétiques, pluridisciplinaires.
  • Traitements à visée esthétique.
  • Traitements pré-prothétiques, redressement d’axes dentaires pour favoriser la pose de bridge ou d’implant par le chirurgien-dentiste.
  • Techniques linguales.
  • Mini-vis ou micro-implants, pour une orthodontie segmentaire et une mécanique orthodontique allégée.
  • Traitements ortho-chirurgicaux.
  • Chirurgie maxillo-faciale.

Authentification

Redirection vers la rubrique dédiée au professionnels.

Merci et à bientôt.